Fusillade en Arizona : l'élue démocrate «communique»

le
0
Si Gabrielle Giffords, blessée par balle à la tête samedi au cours d'un meeting, se porte mieux, son état reste toujours incertain. Six personnes, dont un juge et une fillette, ont été tuées dans la fusillade.

La parlementaire démocrate américaine abattue à bout portant samedi en Arizona (sud-ouest), provoquant une onde de choc aux Etats-Unis, pouvait «communiquer» avec ses médecins dimanche, et l'auteur de la fusillade devait être inculpé dans la journée.

La fusillade, dans laquelle Gabrielle Giffords a été atteinte d'une balle à la tête, a fait six morts, parmi lesquels une fillette de neuf ans et un juge fédéral. Quatorze personnes ont également été blessées, plusieurs grièvement, selon un dernier bilan.

Le tireur, Jared Lee Loughner, âgé de 22 ans, a été arrêté sur les lieux et devait être inculpé dimanche, a annoncé le directeur du FBI, Robert Mueller. «Les accusations que nous devrions porter sont fondées sur l'attaque contre la parlementaire, l'assassinat de son assistant et les violences à l'encontre d'autres de ses collaborateurs, ainsi que sur le meurtre du juge», a-t-il déclaré.

Le patron de la police fédérale n'a pas exclu d'autres accusatio

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant