Fusillade de Munich : la conversation surréaliste avec le tueur

le , mis à jour le
0
Thomas Salbey, qui habite juste au-dessus du McDonald's, a eu un échange très tendu avec le tireur. 
Thomas Salbey, qui habite juste au-dessus du McDonald's, a eu un échange très tendu avec le tireur. 

Elle a fait le tour des réseaux sociaux. La vidéo montre Ali David Sonboly, l'auteur de la fusillade de Munich le 22 juillet, sur le toit du McDonald's du centre commercial Olympia. Les images le montrent agité, répondant à un homme hors cadre qui l'agonit. Cet homme qui lance au tueur : « Tu devrais être dans un asile, c... », lorsqu'il l'aperçoit armé d'un revolver, c'est Thomas Salbey. Ce quinquagénaire habite juste au-dessus du fast-food et au moment où son voisin filme cette vidéo, les deux hommes ne savent pas encore que le tireur est déjà passé à l'acte et a provoqué un carnage quelques minutes plus tôt.

Des balles bien réelles

Retrouvé par le quotidien allemand Bild, Thomas Salbey explique qu'il était en train de siroter une bière sur son balcon lorsqu'il a entendu des coups de feu provenant du centre commercial. « J'ai regardé et j'ai vu le gars avec le pistolet. Je lui ai jeté ma bouteille dessus » rembobine-t-il au journal. S'ensuit un échange surréaliste avec le tueur, qui lui répond : « Je suis Allemand, j'étais en traitement hospitalier. Je n'ai rien fait. » « Tu n'es qu'un b..., c'est tout » l'invective en retour le témoin.

Ali David Sonboly donne ensuite des éléments clés à son interlocuteur qui permettront aux enquêteurs de dresser le profil psychologique du tireur. Tentant de justifier son acte, il lance : « Je suis né dans un quartier...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant