Fusillade dans une école canadienne, 5 morts, un suspect arrêté

le
0
    WINNIPEG, Canada, 23 janvier (Reuters) - Une fusillade a 
fait cinq morts vendredi dans une école de La Loche, un village 
dans le nord-ouest de la province du Saskatchewan au Canada, et 
un suspect a été placé en détention, a déclaré le Premier 
ministre canadien Justin Trudeau. 
    Deux personnes sont dans un état critique, a-t-il ajouté. 
    "C'est évidemment le pire cauchemar pour des parents", a 
déclaré Justin Trudeau. 
    Les fusillades de ce type sont rares au Canada, où la 
législation sur les armes à feu est plus stricte qu'aux 
Etats-Unis, plus fréquemment touchés par ce type d'événements. 
La plus grave est survenue en 1989 avec la mort de 14 étudiants 
à l'Ecole polytechnique de Montréal. 
    La "Community School" de La Loche accueille 900 élèves, de 
l'équivalent de la maternelle au lycée. 
    La grande majorité de la population de La Loche est 
d'origine amérindienne, de la nation des Dénés. 
    Le Premier ministre du Saskatchewan, Brad Wall, a exprimé 
dans un communiqué son émotion et son chagrin face à ces 
"horribles événements". 
 
 (Rod Nickel, avec Susan Taylor et Jeffrey Hodgson à Toronto; 
Guy Kerivel et Bertrand Boucey pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant