Fusillade dans un village à majorité serbe du Kosovo

le
0
    PRISTINA, 7 décembre (Reuters) - Des assaillants armés ont 
ouvert le feu sur une maison et ont incendié un véhicule dans un 
village à majorité serbe du Kosovo lundi sans faire de victime, 
rapporte la police. 
    Cette agression s'est produite lors de cérémonies en mémoire 
de Serbes tués lors du conflit dans cette ancienne province 
autonome de la Fédération yougoslave en 1998-1999 qui s'était 
traduit par une déclaration d'indépendance à l'égard de la 
Serbie. Belgrade n'a jamais reconnu cette sécession. 
    La police à Pristina, la capitale du Kosovo, a annoncé 
qu'une enquête avait été ouverte sur cet incident dans le 
village de Gorazdevac que le Premier ministre serbe a qualifié 
d'"information préoccupante". 
    "Une voiture a été incendiée et quatre coups de feu ont été 
tirés sur une maison", a déclaré la police locale dans un 
communiqué. 
    Une fusillade s'était produite à Gorazdevac en 2003 qui 
avait coûté la vie à deux jeunes Serbes qui se baignaient dans 
une rivière. Quatre autres avaient été blessés. 
    Le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic a estimé que 
l'attaque survenue lundi concernait "tous les Serbes du Kosovo". 
     
 
 (Fatos Bytyci à Pristina et Alexksandat Vasovic à Belgrade; 
Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant