Fusillade dans la Somme : le FN dénonce le «laxisme» des pouvoirs publics

le , mis à jour à 08:57
1
Fusillade dans la Somme : le FN dénonce le «laxisme» des pouvoirs publics
Fusillade dans la Somme : le FN dénonce le «laxisme» des pouvoirs publics

Le carnage commis mardi par un homme de 72 ans dans un camp de gens du voyage suscite des réactions de tristesse et de consternation dans la classe politique. L'exécutif avait rapidement réagi dans la soirée, François Hollande saluant «le courage des forces de la gendarmerie». Les cadres du FN, eux, ont aussitôt dénoncé le «laxisme» des autorités face à «l'ensauvagement» de la société.

Le «grand effroi» de Cambadélis. Le Premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, exprime son «grand effroi devant le drame de Roye». Comme Claude Bartolone, président de l'Assemblée et candidat PS aux régionales en Ile-de-France, il exprime sa solidarité avec les proches des victimes.

Grand effroi devant le drame de #Roye . Je fais part de toute ma solidarité avec les familles et proches des victimes.— Jean-Chr. Cambadélis (@jccambadelis) 25 Août 2015

Terrible drame à #Roye dans la Somme. Mes pensées vont aux familles des victimes. Les gendarmes ont perdu l'un des leurs. Grande émotion.— Claude Bartolone (@claudebartolone) 25 Août 2015

Bertrand (LR) : «Des conséquences à tirer de ce drame». Xavier Bertrand, député-maire Les Républicains de Saint-Quentin (Aisne), a adressé ses pensées aux proches des «familles meurtries», notamment au gendarme décédé. Il invite à tirer «des conséquences» de «ce drame».

#Roye: des familles meurtries auxquelles vont nos pensées.

Des conséquences à tirer de ce drame.— Xavier Bertrand (@xavierbertrand) 25 Août 2015

Hommage au gendarme décédé ce soir dans l'exercice de ses fonctions. Pensées émues à sa famille et à ses proches. #Roye— Xavier Bertrand (@xavierbertrand) 25 Août 2015

Le FN conspue le «laxisme» des autorités. «Ces événements très graves sont un symptôme de l'ensauvagement insupportable de notre société, qui ne trouve face à lui que laxisme, lâcheté et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9374959 le mercredi 26 aout 2015 à 09:55

    Un fait divers sordide sur fond d'alcoolémie et de différend plus ou moins familial ( peut-être) comme il en existe tous les jours , pas de quoi stigmatiser le gouvernement et les protagonistes SAUF si ils appartiennent de façon visible à un groupe particulier !