Fusillade à Sanaa entre l'armée yéménite et les rebelles chiites

le
0

(Bilan actualisé) SANAA, 9 septembre (Reuters) - Des échanges de tirs ont opposé mardi l'armée yéménite et des rebelles chiites près d'une base militaire à l'entrée sud de Sanaa quelques heures après la mort de quatre manifestants devant le siège du gouvernement, rapportent des habitants et des sources médicales. La fusillade a causé la mort d'un civil et fait plusieurs blessés dans les rangs de l'armée et des rebelles, selon des sources gouvernementales. Devant le siège du gouvernement, les manifestants ont été abattus par l'armée, d'après des témoins, alors que les militaires démentent tout tir à balles réelles de la part des forces de sécurité. Le mouvement de contestation des Houthis, communauté chiite du nord du pays, rassemble depuis plusieurs semaines des dizaines de milliers de manifestants à Sanaa réclamant le départ d'un gouvernement qu'ils accusent de corruption et l'arrêt des hausses des prix du carburant. Ils organisent des sit-in devant les ministères et ont bloqué la principale route d'accès à l'aéroport de la capitale. Les autorités yéménites, qui ont accédé la semaine dernière à leurs doléances sans résultat ID:nL5N0R33D2 , les accusent de vouloir créer leur propre Etat et de vouloir obtenir un droit de regard et de veto sur la politique nationale. (Mohamed Ghobari; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant