Fusillade à Diyarbakir, sept séparatistes kurdes tués

le
0
    ISTANBUL, 10 mars (Reuters) - Sept combattants kurdes ont 
été tués jeudi lors d'un affrontement armé avec les forces de 
sécurité à Diyarbakir, la grande ville du sud-est principalement 
kurde de Turquie, a-t-on appris auprès des services de sécurité. 
    L'accrochage s'est produit dans le quartier de Sur, dont 
plusieurs secteurs ont été dévastés par les combats ayant repris 
l'été dernier entre les forces turques et les séparatistes du 
Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) après l'effondrement 
d'un cessez-le-feu qui tenait depuis deux ans. 
    D'après des sources proches de la sécurité, ce sont des 
militants kurdes qui ont tiré les premiers, s'attirant une 
riposte des forces spéciales de la police. 
    L'armée turque avait proclamé la veille la fin de ses 
opérations spéciales dans ce quartier de Diyarbakir, ajoutant y 
avoir tué 279 combattants du PKK depuis leur déclenchement, le 
17 décembre dernier. 
    Sur, qu'entourent des murailles de l'époque romaine classées 
au patrimoine mondial de l'Unesco, a été l'une des zones les 
plus touchées depuis la reprise des combats entre les forces de 
sécurité et les activistes du PKK. 
 
 (Daren Butler; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant