Fusée : SpaceX va tenter un exploit vendredi

le
0
Le lanceur Falcon 9 de SpaceX, lors d'un précédent tir, le 14 juillet 2014.
Le lanceur Falcon 9 de SpaceX, lors d'un précédent tir, le 14 juillet 2014.

Poser une fusée sur Terre ? Ce n'est pas une blague, loin de là. C'est même un défi à la fois complexe et stratégique pour SpaceX. Cette entreprise privée, partenaire de la Nasa, envoie ses capsules Dragon pour ravitailler la Station spatiale internationale (ISS) et cherche toujours à réduire ses coûts. Parmi les pistes explorées figurent la récupération puis la réutilisation des fusées Falcon 9 après chaque lancement. Aujourd'hui, un nouvel exemplaire de ce lanceur est construit pour chaque tir. Dans un premier temps, seul le premier étage de la fusée sera récupéré. Après sa séparation du second étage (auquel est arrimée la capsule Dragon), cette partie basse de la fusée retombait en mer, jusqu'à aujourd'hui, ce qui la rendait inutilisable. Le milliardaire Elon Musk, fondateur de SpaceX, veut désormais que ce mastodonte de la hauteur d'un immeuble de 14 étages vienne gentiment se poser sur une plateforme au large de la Floride. Après un report du tir prévu mardi depuis le mythique port spatial américain de Cap Canaveral, une nouvelle tentative doit avoir lieu ce vendredi matin à 11 heures (heure de Paris). PHOTO. Une vue aérienne de la plateforme, publiée par Elon Musk : Tout au long de sa descente depuis une altitude d'une centaine de kilomètres, le premier étage de Falcon 9 devra rallumer ses moteurs à trois reprises, et sera guidé par des ailerons hypersoniques installés le long du fuselage. Une barge géante a été...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant