Furosémide : les patients s'interrogent

le
0
Après la demande de l'Agence du médicament de retirer les lots de Furosémide conditionnés par Teva, les pharmaciens sont confrontés à des patients plus surpris qu'inquiets.

Pas de temps à perdre. «Nous avons reçu deux coups de téléphone dès samedi matin», soit au lendemain de l'alerte lancée par un pharmacien dont une patiente avait constaté des effets de somnolence inhabituels après l'ingestion d'un médicament qu'elle croyait être un diurétique. «Ces personnes étaient inquiètes et voulaient savoir si leur médicament était concerné», poursuit cette pharmacienne nantaise.

Les choses se sont ensuite précisées. Le laboratoire Teva a reconnu que deux lots du médicament en question avaient été mal conditionnés. Une inversion qui pourraient être à l'origine du décès de trois personnes. Par mesure de sécurité, l'agence du médicament a demandé le retrait de tous les lots incriminés et à appelé les patients à se rendre en pharmacie pour rendre ceux qu'ils posséd...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant