Funérailles en Syrie : la police tire à nouveau

le
0
Une dizaine de personnes ont été tuées par balles lors de funérailles de victimes de la répression la veille de manifestations hostiles au régime.

De nouvelles personnes ont été tuées samedi par des tirs en Syrie lors des funérailles de victimes tuées la veille dans la répression sanglante des manifestations hostiles au régime, ont indiqué des témoins et militants des droits de l'Homme. Selon les bilans et les sources, il est fait état d'une dizaine de morts.

Au moins cinq personnes ont été tuées par des tirs de «francs-tireurs» postés sur des immeubles lors de funérailles à Douma, à 15 km au nord de Damas, selon un témoin et un militant sur place. Ils ont affirmé que des balles avaient été tirées lors des obsèques. 50.000 personnes s'étaient rassemblées.

Dans la région de Deraa, à 100 km au sud de Damas où 18 personnes ont été tuées vendredi, cinq autres personnes ont été abattues par des tirs des forces de sécurité, selon un militant sur place. Des tirs ont également été constatés dans la localité d'Izra'a, dans le sud de la Syrie. D'autre part, la police a ouvert le feu sur des personn

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant