Fumer allonge la guérison d'une fracture

le
0
Outre ses effets délétères sur le c?ur ou les poumons, la cigarette retarde la reconstruction des tissus osseux et augmente le risque de complications.

C'est un méfait peu connu du tabagisme sur l'organisme. Fumer n'encrasse pas seulement nos poumons, cela entrave également la résorption des fractures osseuses et augmente le risque de complications, selon l'étude de chercheurs américains de l'université de médecine de Pennsylvanie. Au point que la guérison d'un tibia cassé prend en moyenne six semaines de plus chez un fumeur que chez un non-fumeur, ont-ils révélé lors du congrès annuel de l'académie américaine de chirurgie orthopédique fin mars.

Les chercheurs ont analysé une vingtaine d'études concernant au total 6480 patients, dont 1457 fumeurs. Tous ont été soignés pour des fractures diverses (tibia, fémur, hanche, cheville, humérus, os longs des membres), à l'aide de différentes techniques (fixateur externe, fixateur interne du type vis, plaque viss...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant