Fukushima : les premiers clichés des villes-fantomes

le
1

Au menu de la presse française, le conflit syrien. De la guerre froide à la guerre des positions, chacun choisit son camp. Le ras-le-bol fiscal qui guette François Hollande après 4 années consécutives de hausse d'impôts, et les premiers clichés de Fukushima publiés par Google, montrant des villes dévastées et laissées à l'abandon. 30 mois après la catastrophe nucléaire, rien ne semble avoir bougé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ma.julie le vendredi 6 sept 2013 à 11:06

    Ne mélangeons pas tout.Les maisons détruites, c'est le Tsunami, pas les radiations.