Fukushima : le casse-tête de l'eau contaminée

le
0
Le premier ministre Shinzo Abe a chiffré à 360 millions d'euros le coût du plan d'action nécessaire pour régler les problèmes récurrents de ces fuites dans la centrale nucléaire. » Fukushima : excès de cancers de la thyroïde chez l'enfant

La centrale nucléaire de Fukushima ravagée par le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars 2011 fuit de toute part. Il ne se passe pas une semaine depuis quelques mois sans que l'opérateur Tepco n'annonce une nouvelle contamination du sol ou de l'océan par des eaux chargées en éléments radioactifs.

Agacé par cette gestion de crise calamiteuse, aussi bien sur le plan opérationnel que médiatique, le gouvernement japonais tente de reprendre la main. Mardi, le premier ministre japonais a promis de mettre en ½uvre «rapidement» un plan d'action de 360 millions d'euros pour «résoudre de façon radicale les ennuis à Fukushima», selon les termes du porte-parole de l'exécutif.

Cette somme servira pour deux tier...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant