Fukushima : des effets sur la santé difficiles à mesurer

le
0
Si un nombre inhabituel de tumeurs suspectes a été relevé chez les jeunes, les autorités sanitaires japonaises se veulent néanmoins rassurantes quant aux conséquences des rejets de l'accident nucléaire de Fukushima.

«Après le désastre qui a frappé la région de Fukushima, avec le grand séisme, le tsunami et l'accident de la cen­trale, les résidents sont plus inquiets que jamais pour leur santé», explique le Dr Seiji Yasumura, de l'université médicale de Fukushima. Aucun décès dû aux radiations n'a été recensé depuis mars 2011, mais le souvenir de Tchernobyl, Hiroshima ou Nagasaki nourrit l'anxiété. Le gouvernement a donc lancé une grande série d'études pour faire le point sur les conséquences sanitaires de la catastrophe.

L'exemple de Tchernobyl a montré qu'une augmentation du nombre de cas de cancer de la thyroïde pouvait être la conséquence principale d'un tel accident nucléaire avec rejets massifs de contaminants radioactifs. Ce risque potentiel ne con...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant