Fukushima : certaines zones vont être évacuées pendant plusieurs années

le
0
Les autorités ont admis pour la première fois que plusieurs dizaines de milliers d'habitants ne rentreront pas chez eux avant longtemps.

Lundi encore, un puissant séisme de magnitude 6 a frappé la côte pacifique japonaise. Il n'a eu aucune incidence sur la centrale de Fukushima. Là-bas, les techniciens de la Tepco s'efforcent toujours de sécuriser les trois réacteurs et les piscines de combustibles usées endommagées par les séismes et le tsunami du 11 mars. «Ils progressent dans la maîtrise du refroidissement des réacteurs et des piscines mais il y a encore des fuites radioactives», résume Martial Jorel, directeur de la sûreté des réacteurs à l'IRSN (de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire).

La contamination dans les régions autour de la centrale n'a toujours pas été cartographiée avec précision. Du coup, l'incertitude sur les conséquences à long terme demeure. Les habitants de certaines zones évacuées après l'accident ne pourront pas rentrer chez eux «avant longtemps» en raison des niveaux élevés de radioactivité, a reconnu lundi le secrétaire général du gouvernem

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant