Fujitsu mise sur le cloud et les applications mobiles

le
0
Fujitsu mise sur le cloud et les applications mobiles
Fujitsu mise sur le cloud et les applications mobiles

Le groupe japonais d'équipements et services informatiques Fujitsu a présenté jeudi un plan de développement dans l'informatique mutualisée "en nuage", les applications pour mobiles et les systèmes médicaux, afin d'élever de 70% son bénéfice opérationnel en trois ans.Fujitsu voudrait que ce profit d'exploitation passe de 147,2 milliards de yens, pendant l'exercice comptable écoulé d'avril 2013 à mars 2014, à 250 milliards de yens en 2016-2017 (1,8 milliard d'euros au taux de change actuel, le tout calculé en normes comptables IFRS).Le groupe compte d'abord s'appuyer sur les fruits de sa restructuration lancée dernièrement dans son activité de semi-conducteurs à grande échelle (puces LSI), qui va fusionner avec celle de son compatriote Panasonic, avec l'appui financier de la Banque de Développement du Japon. Un accord définitif est prévu à ce sujet d'ici à fin juin.Cette restructuration et celles d'autres activités, notamment à l'étranger, ont réduit de 6.340 personnes les effectifs de Fujitsu entre 2012-2013 et 2013-2014, exercice au terme duquel le groupe n'employait plus que 162.400 personnes.Le groupe veut s'appuyer ensuite sur la croissance de plusieurs de ses activités dans l'information et la communication pendant les trois années entre 2013-2014 et 2016-2017. Il espère ainsi presque doubler son chiffre d'affaires dans l'informatique dématérialisée ("cloud computing") et augmenter des deux-tiers celui de ses activités mobiles - en mettant l'accent davantage sur les applications et services aux entreprises que sur la fabrication des smartphones et tablettes informatiques elle-même.Toujours dans le domaine informatique, Fujitsu compte prendre sa part dans le développement des technologies portables "intelligentes" et s'appuyer sur des logiciels toujours plus pointus pour offrir de meilleurs services de traitements des données.Le groupe veut aussi développer de nouveaux domaines de croissance ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant