Fujifilm met la concurrence à l'épreuve

le
0
Fujifilm met la concurrence à l'épreuve
Fujifilm met la concurrence à l'épreuve

Les nouveautés Fujifilm viennent rappeler que si les capacités photographiques du smartphone ont considérablement progressé ces dernières années, dans certaines situations, rien ne vaut un bon vieil appareil photo.Fujifilm effectue une mise au point, au sens propre. Son nouveau FinePix XP90 résiste aux chocs et à l'eau jusqu'à une profondeur de 15 mètres.

Il résiste aussi au froid, jusqu'à -10°C. Des atouts susceptibles de séduire les adeptes de l'escalade et de la plongée. En termes d'image, l'appareil dispose d'un capteur de 16,4 mégapixels et d'un bon zoom optique. Il immortalise des scènes en full HD à 60 images par seconde et dispose d'une fonction 'ralenti'. Sa fonction wifi permet un transfert rapide de l'image et de la vidéo, ainsi que l'usage d'une télécommande.

Commercialisé en février au prix de 210 euros, il sera moins cher et plus robuste que bien des smartphones.

La photographie n'a jamais joué un rôle aussi central qu'aujourd'hui dans la vie des consommateurs. Selon Deloitte, cette année 2000 milliards de clichés seront publiés et transférés via le web. Cependant, 90% d'entre eux auront été réalisés grâce à un smartphone et non un appareil photo numérique.

Les fabricants visent donc les 10% qui misent sur la photographie pro ou traitent la photo comme un art plutôt qu'un simple aide-mémoire visuel.

Canon a récemment lancé une grande campagne marketing pour rappeler aux gens à quel point sa gamme EOS Rebel est révolutionnaire et qu'elle a offert permis aux consommateurs d'accéder à des appareils de qualité Reflex. C'est pourquoi aux côtés de son XP90, Fujifilm a dévoilé une nouvelle gamme X de trois appareils qui mettent autant l’accent sur le style individuel et l’esthétique que sur la qualité de l’image.

Le X-E2s est un une nouvelle déclinaison du boîtier de style télémétrique à objectif interchangeable de cette gamme. Côté capteur, on retrouve un CMOS de 16,3 mégapixels et le temps ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant