Fuites du bac S : un troisième homme en garde à vue 

le
0
L'homme, qui a rejoint les deux frères déjà interrogés par les enquêteurs, pourrait leur avoir fourni le cliché incriminé. Les professeurs chargés de corriger les épreuves de mathématiques sont incités à la clémence par le ministère.

L'enquête sur une fraude à l'épreuve de mathématiques du baccalauréat scientifique avance. Un troisième homme a été placé en garde à vue, a indiqué vendredi matin une source proche de l'enquête, confirmant une information de LCI. Il a rejoint les deux frères de 21 et 25 ans déjà entendus depuis jeudi soir par les enquêteurs de la brigade de la répression de la délinquance à la personne (BRDP) dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris après la plainte du ministère de l'Éducation nationale. Ces derniers, issus de la banlieue parisienne, sont soupçonnés d'avoir mis en ligne le sujet la veille de l'épreuve sur le site jeuxvideo.com. Les enquêteurs ont pu les identifier grâce aux traces informatiques qu'ils avaient laissées derrière eux lors de leurs connexions sur le site. Selon LCI, le troisième individu placé en garde à vue, qui se serait présenté spontanément à la police, pourrait leur avoir fourni le cliché incriminé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant