Fuites dans l'affaire Karachi : une enquête ouverte

le
0
Elle vise les fonctionnaires qui auraient pu divulguer le contenu des écoutes entre Brice Hortefeux et Thierry Gaubert, mis en examen dans cette affaire. L'ex-ministre parle de rumeurs, le PS veut entendre Nicolas Sarkozy. Avec une vidéo BFMTV

Le volet financier de l'affaire Karachi s'enrichit d'un nouveau rebondissement. Suite à la publication dans la presse d'écoutes téléphoniques entre Brice Hortefeux et un des mis en examen de l'affaire Karachi, le parquet de Paris a ouvert, vendredi soir,une enquête préliminaire pour «violation du secret professionnel et recel de ce délit». L'enquête préliminaire sera confiée au directeur central de la police judiciaire. Elle vise le contenu des écoutes téléphoniques et non leurs fuites dans la presse.

Certaines de ces écoutes judiciaires, dont Le Monde a publié des extraits vendredi, suggèrent que l'ancien ministre de l'Intérieur et proche de Nicolas Sarkozy aurait eu accès à des documents couverts par le secret de l'instruction et en aurait prévenu Thierry Gaubert. Brice Hortefeux aurait appelé le 14 septembre Thierry Gaubert pour lui révéler que son ex-femme, la princesse Hélène de Yougoslavie, avait été entendue par la justice.«Elle balance beaucoup ap...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant