Fuite-La relance d'un réacteur japonais pourrait être reportée

le , mis à jour à 08:45
0
    TOKYO, 22 février (Reuters) - La compagnie japonaise Kansai 
Electric Power  9503.T  a déclaré lundi qu'elle pourrait 
retarder la remise en service du réacteur n°4 de la centrale de 
Takahama, prévue normalement fin février, à la suite d'une fuite 
d'eau contaminée. 
    Samedi, Kansai Electric a annoncé avoir découvert 34 litres 
d'eau légèrement radioactive dans l'unité n°4 de la centrale 
nucléaire de Takahama, dans la préfecture de Fukui, à 500 km à 
l'ouest de Tokyo. 
    Le réacteur n°4 est à l'arrêt depuis juillet 2011, quelques 
mois après le séisme et le tsunami qui ont dévasté la centrale 
nucléaire de Fukushima Daiichi, gérée par Tokyo Electric Power 
(Tepco)  9501.T . 
    Kansai Electric a relancé le réacteur n°3 de Takahama fin 
janvier dans le cadre d'opérations d'essais. Il s'agit du 
troisième réacteur à être remis en marche au Japon, après avoir 
passé des contrôles de sécurité stricts, imposés après 
l'accident de Fukushima. 
 
 (Osamu Tsukimori; Eric Faye pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant