Fuite de méthane dans des gisements de l'Utah

le
0

Commodesk - L'Agence américaine pour les océans et l'atmosphère (NOAA) a indiqué avoir décelé d'importantes fuites de méthane dans des gisements de gaz de schiste aux Etats-Unis. Les sites concernés se trouvent dans l'Utah (ouest).

La NOAA a détecté des fuites jusqu'à 9% du volume extrait, alors que les normes actuelles fixent le seuil maximal toléré à 2,4%. L'an dernier, l'agence avait déjà constaté un taux anormalement élevé (plus de 4%) dans des gisements non conventionnels du Colorado.

De tels rejets annuleraient les effets bénéfiques du gaz de schiste en terme de bilan carbone, d'après des scientifiques américains cités dans la presse locale. En effet, en comptant ces émissions de méthane, l'extraction et la consommation de ces ressources émettraient plus de CO2 que le charbon.

Par ailleurs, avec de tels niveaux de fuite, des associations environnementales mettent en doute l'absence de nocivité de la fracturation hydraulique pour les nappes phréatiques, situées entre les roches contenant le gaz et la surface du sol.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant