Fruits, viande, lait...un rapport dresse le portrait de la France agricole en 2025

le
0
Fruits, viande, lait...un rapport dresse le portrait de la France agricole en 2025
Fruits, viande, lait...un rapport dresse le portrait de la France agricole en 2025

C'était un document très attendu par les responsables et professionnels de l'agroalimentaire. Le ministère de l'Agriculture vient de mettre en ligne un rapport, commandé à l'automne 2013 à FranceAgriMer, compilant les orientations stratégiques des 20 principales filières agricoles et alimentaires (céréales, fruits et légumes, viandes, lait...) à l'horizon 2025. Un panorama inédit des besoins et des objectifs de ce secteur clé pour l'économie française. 

«Ces réflexions ont permis aux filières d'identifier les enjeux qu'elles considèrent prioritaires, de définir les objectifs à atteindre et les actions à mener, dont certaines relèvent des filières elles-mêmes alors que d'autres doivent s'articuler avec les politiques publiques conduites par l'Etat», se félicite le ministre de l'Agriculture en préambule de ce rapport. C'est lui-même qui avait demandé à FranceAgriMer d'organiser cette réflexion globale, sur le modèle du rapport intitulé «Quelle France dans dix ans?» commandé l'an dernier par François Hollande à Jean Pisani-Ferry, commissariat général à la stratégie et à la prospective. 

En réponse, l'agence publique a donc livré ce document de 70 pages dans lequel chaque filière fait le point sur son propre avenir - ses objectifs, les moyens d'y parvenir et le calendrier à mettre en place - en prenant en compte les évolutions structurelles du moment, comme la mondialisation des échanges, le changement climatique etc...

Lutter contre la volatilité des prix, renouveler les générations...

Parmi les secteurs clés, passés en revue par la revue spécialisée Agrapresse, la filière céréalière se donne ainsi comme objectif d'augmenter son volume de production et d'adapter la qualité de son produit en fonction de sa destination (marché intérieur ou export). On trouve également des objectifs environnementaux, notamment dans la filière oléagineuse. Du côté de la filière lait, on ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant