Fructipierre : versement d'un dividende exceptionnel envisagé

le
0

Optimiste mais lucide. En dépit d’une collecte satisfaisante et d’une stabilité des distributions pour l’univers des SCPI, Fructiperre (Nami AEW Europe) soulève que l’exploitation de son portefeuille subira sans doute les effets d’une contraction de la demande et des valeurs locatives…surtout si la déprime perdure.

La société de gestion ne s’inquiète pas. D’abord, le patrimoine a été modernisé et adapté à la demande du marché locatif ce qui permet d’afficher un TOF* de 94,25% (contre 93,1 à la fin 2012).

Deuxio, la SCPI qui offre une diversification de son risque locatif accorde de l’attention à la solvabilité de ses locataires et promet un traitement « efficace des impayés ». Sur ce thème, le taux de dotation de la provision pour créances douteuses rapportée aux loyers facturés s’établit à fin mars à 0,16 % contre 0,62 % à la fin de l’année dernière.

Enfin, les réserves progressivement constituées au travers du report à nouveau, les provisions pour grosses réparations et les plus-values sur cessions d’actifs représentent 1,87 année de distribution 2012 sur Fructipierre.

Autrement dit, ce matelas de réserves permettra d’amortir l’effet de la conjoncture sur la rentabilité de la SCPI.

Côté marché secondaire, le volume des capitaux échangés a augmenté au premier trimestre de 162% (2 313 421 € contre 882 626 € sur la même période en 2012). Le nombre de parts élevé en attente d’achat (1497 parts) face à des attentes de cessions réduites (150 parts), souligne un différenciel où acquéreurs et vendeurs ont du mal à s’accorder sur les prix moyens affichés lors des dernières transactions. La relance de la collecte sur Fructipierre au cours du second trimestre équilibrera cette situation.

Au total, Fructipierre vient de verser 6 € au titre de son 1er acompte trimestriel. Sur l’ensemble de l’année, la SCPI envisage de distribuer 25 € ainsi que 3 € au titre des plus values. Cette décision reste toutefois, soumise au vote de l’assemblée générale qui aura lieu le 17 juin prochain.

Au total, les associés pourraient recevoir dans les conditions actuelles (situation locative, congés reçus, perspectives de cession d’actifs) 28 € contre 25,2 € en 2012, soit une hausse potentielle de 11%. * Taux d’Occupation Financier


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant