Froome ne laisse rien passer, le calvaire de Péraud

le
0
Froome ne laisse rien passer, le calvaire de Péraud
Froome ne laisse rien passer, le calvaire de Péraud

L'ETAPE DU JOURJean-François Pescheux, le directeur technique du Tour, avait prévenu : « C'est le contre-la-montre le plus dur que j'ai jamais tracé. » Au programme, deux côtes délicates de 2eme catégorie (Puy-Sanières [6,4km à 6%] et Réallon [6,9km à 6,3%]) et, surtout, deux descentes très techniques et très piégeuses. Un parcours idéal pour les rouleurs-grimpeurs, tels Froome et Contador, mais qui n'excluait pas les purs spécialistes du chrono ou les rois de la montagne.

Dans les faits, les prévisions se sont avérées exactes, Contador, bien plus à l'aise que sur le tapis roulant du Mont-Saint-Michel il y a une semaine, menaçant longtemps un Chris Froome appliqué et très concentré sur une route rendue dangereuse par quelques gouttes de pluie. En tête à tous les points de chrono intermédiaires, le double vainqueur du Tour a finalement cédé dans la dernière portion, en descente et plus roulante. Froome décroche ainsi, après Ax-3 Domaines et le Ventoux, son troisième succès d'étape sur cette 100eme édition du Tour, le premier de sa carrière sur un chrono dans la grande boucle.

Derrière, alors que Tejay Van Garderen (BMC), finalement 10eme, a longtemps cru qu'il allait sauver son Tour grâce à l'arrivée de la pluie - qui n'a pas duré - juste après son passage, les grands gagnants se nomment Jaquin Rodriguez (3eme), Roman Kreuziger (4eme et décidément bien mieux qu'un équipier de luxe pour Contador), et Quintana (6eme). En revanche, les Néerlandais de la Belkin font grise mine. Respectivement 11eme et 16eme, Mollema et ten Dam (2eme et 6eme au général avant ce 17eme acte) rétrogradent au classement (4eme et 7eme). A signaler que le vainqueur du premier contre-la-montre de ce Tour, l'Allemand Tony martin, double champion du monde en titre, n'a pris cette fois que la 27eme place (à 3'06'' de Froome) sur un tracé qui lui convenait beaucoup moins.

LES FRANÇAISIl avait mis tellement d'espoir dans ce contre-la-montre? Neuvième et premier Français du général au départ d'Embrun, Jean-Christophe Péraud, qui avait repéré le parcours il y a plusieurs semaines, espérait grappiller une ou deux places grâce à ces qualités de rouleur-grimpeur. Mais c'est finalement la foudre qui s'est abattu sur le coureur toulousain. Dans la matinée tout d'abord quand, vers 10h45, il partait à la faute lors de la reconnaissance et se blessait sévèrement à l'épaule droite (fracture de la partie externe). Un énorme coup dur pour le leader d'AG2R-LA MONDIALE qui décidait néanmoins de prendre le départ. Si ses rêves initiaux étaient alors bien amochés, l'ancien champion de France du chrono (en 2009) serrait les dents et s'accrochait magnifiquement (22eme à 2' au km 20). Jusqu'à deux bornes de l'arrivée. Là, dans un virage serré, « Jicé » glissait et tombait de nouveau sur son épaule déjà meurtrie. Tour de France terminé et grosse émotion dans les rangs de la formation de Vincent Lavenu. Un dénouement vraiment cruel pour Péraud, 10eme du Tour il y a deux ans et bien parti pour faire mieux.

A l'arrivée à Chorges, c'est finalement Arnold Jeannesson (FDJ.fr) qui réalise la meilleure performance bleu-blanc-rouge (24eme à 2'53''). Gêné par une descente très humide, le 14eme du Tour 2011 pouvait même espérer mieux. Riblon 25eme, Géniez 26eme et Chavanel 29eme pour un résultat d'ensemble tout de même très décevant. 42eme à 3'53'' de Froome, Romain Bardet (22 ans) est le nouveau n°1 français au général. Le coureur d'AG2R-LA MONDIALE, 20eme, aura cependant bien du mal à digérer après l'abandon de son leader.

LA VIE DES MAILLOTSMaillot jaune : Chris Froome (GBR/Sky)OK, le triptyque alpin de ces trois prochains jours s'annonce terrible, à commencer par la double ascension de l'Alpe d'Huez. Mais avec plus de quatre minutes d'avance sur son nouveau dauphin Alberto Contador (4'34'') et Roman Kreuziger (3eme à 4'51''), Chris Froome a le temps de voir venir. Certains diront que, finalement, quatre minutes d'avance après les chronos, ce n'est pas si énorme que ça pour le Britannique et ça laisse de l'espoir à Contador. Mouais? Si le leader de la Sky reste aussi intraitable en montagne, on ne voit pas le cours de ce Tour s'inverser. En revanche, si tous les outsiders se liguent pour attaquer Froome - pas à l'abri d'un coup de bambou en cette troisième semaine - et son équipe, tout est permis. Mais avec des « si »?Maillot vert : Peter Sagan (SLQ/Cannondale)Rien à signaler pour le Slovaque. 91eme de l'étape (à 5'58'' de Froome), il conserve sa tunique verte.Maillot à pois : Chris Froome (GBR/Sky), porté jeudi par Mikel Nieve (ESP/Euskaltel-Euskadi)Des points (5-3-2-1) étaient attribués aux plus rapides dans les ascensions des deux côtes du jour. Chris Froome (2eme à Puy-Sanières, 3eme à Réallon) en a inscrit cinq et reste leader du classement de la montagne. Le meilleur grimpeur du jour se nomme Joaquin Rodriguez (7pts), meilleur chrono dans Réallon et troisième dans Puy-Sanières. Maillot blanc : Nairo Quintana (COL/Movistar)Sixième de l'étape, Nairo Quintana a une nouvelle fois étonné dans ce contre-la-montre. Sur un terrain qui lui était il est vrai favorable, le Colombien a devancé de 22 secondes le Polonais Kwiatkowski, désormais relégué à 4'12'' du coureur de la Movistar au général.

TOUR DE FRANCE / 17EME ETAPE (EMBRUN - CHORGES, 32KM)Classement final de l'étape - Mercredi 17 juillet1- Chris Froome (GBR/Sky) en 51'33''2- Alberto Contador (ESP/Saxo-Tinkoff) à 9''3- Joaquin Rodriguez (ESP/Katusha) à 10''4- Roman Kreuziger (RTC/Saxo-Tinkoff) à 23''5- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 30''6- Nairo Quintana (COL/Movistar) à 1'11''7- Michal Kwiatkowski (POL/Omega Pharma-QuickStep) à 1'33''8- Jakob Fuglsang (DAN/Astana) à 1'34''9- Andrew Talansky (USA/Garmin-Sharp) à 1'41''10- Tejay Van Garderen (USA/BMC) à 1'51''11- Bauke Mollema (PBS/Belkin) à 2'09''12- Maxime Monfort (BEL/RadioShack-Leopard) à 2'17''13- Michael Rogers (AUS/Saxo-Tinkoff) à 2'25''14- Jon Izaguirre Insausti (ESP/Euskaltel-Euskadi) à 2'25''15- Andy Schleck (LUX/RadioShack-Leopard) à 2'27''16- Laurens ten Dam (PBS/Belkin) à 2'29''17- Lieuwe Westra (PBS/Vacansoleil-DCM) à 2'29''18- Rein Taaramae (EST/Cofidis) à 2'40''19- Thomas De Gendt (BEL/Vacansoleil-DCM) à 2'41''20- Alessandro De Marchi (ITA/Cannondale) à 2'42''21- Andreas Klöden (ALL/RadioShack-Leopard) à 2'46''22- Daniel Navarro (ESP/Cofidis) à 2'49''23- Peter Velits (SLQ/Omega Pharma-QuickStep) à 2'49''24- Arnold Jeannesson (FRA/FDJ.fr) à 2'53''25- Christophe Riblon (FRA/AG2R-LA MONDIALE) à 2'54''26- Alexandre Geniez (FRA/FDJ.fr) à 2'57''27- Tony Martin (ALL/Omega Pharma-QuickStep) à 3'06''28- Ryder Hesjedal (CAN/Garmin-Sharp) à 3'07''29- Sylvain Chavanel (FRA/Omega Pharma-QuickStep) à 3'12''...

Abandon : Jean-Christophe Péraud (FRA/AG2R-LA MONDIALE)

Classement général après la 17eme étape - Mercredi 17 juillet 1- Chris Froome (GBR/Sky) en 66h07'09" 2- Alberto Contador (ESP/Saxo-Tinkoff) à 4'34" 3- Roman Kreuziger (RTC/Saxo-Tinkoff) à 4'51" 4- Bauke Mollema (PBS/Belkin) à 6'23" 5- Nairo Quintana (COL/Movistar) à 6'58" 6- Joaquin Rodriguez (ESP/Katusha) à 7'21" 7- Laurens ten Dam (PBS/Belkin) à 8'23" 8- Jakob Fuglsang (DAN/Astana) à 8'56" 9- Michal Kwiatkowski (POL/Omega Pharma-QuickStep) à 11'10" 10- Dan Martin (IRL/Garmin-Sharp) à 12'50" ... 20- Romain Bardet (FRA/AG2R-LA MONDIALE) à 28'43''

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant