Froome marche sur le Tour

le , mis à jour à 10:23
0
Froome marche sur le Tour
Froome marche sur le Tour

Un crèpe noir ornant la manche droite de son maillot jaune, Christopher Froome s'est dit hier trop affecté par la tragédie de Nice pour évoquer l'aspect sportif. Tant sa « mise à pied » de jeudi dans l'étape du Ventoux jeudi que la bonne opération réalisée hier dans le contre-la-montre ardéchois venté et sinueux.

« C'est une journée très triste en France, a-t-il déclaré. Mes sentiments profonds vont aux familles des victimes de Nice. C'est le moment pour être ensemble, pour être solidaires. Je suis content de mon étape mais je n'ai pas le coeur à fêter ça. » Malgré son émotion et ses déboires de la veille, Froome n'a pas vu son rendement affecté dans le contre-la-montre, loin s'en faut. 2 e à 1'03'' derrière Tom Dumoulin (Giant), l'un des meilleurs spécialistes, il a creusé un écart de plus ou moins deux minutes sur les autres candidats au podium, excepté sur le Néerlandais Bauke Mollema (Trek), distancé seulement de 51''.

 

Bardet limite les dégâts

Pour la petite histoire, même sans la décision en sa faveur du jury des commissaires au Ventoux jeudi, Froome aurait récupéré son maillot jaune dès hier. Mais sans le matelas confortable dont il dispose désormais. Au classement général, le Britannique tient à distance la jeune garde des Mollema, 2e, à 1'47'' et Adam Yates (Orica), 3e, à 2'45''. Quant aux concurrents plus aguerris, ils sont repoussés encore plus loin : Nairo Quintana (Movistar), 4e, à 3 minutes et Ritchie Porte (BMC), 8e, à 4'30''. « Je suis assez loin, convient le petit Colombien, qui n'a jamais mis Froome en difficulté jusqu'ici. Il reste beaucoup de montagne. Je vais essayer d'attaquer, j'espère avoir les jambes. » « Ma chute avec la moto, jeudi, ne m'a pas aidé, dit Porte de son côté. J'ai un peu ressenti des douleurs et je suis assez déçu de mon chrono. Mais la course n'est pas finie. »

Quant à Romain Bardet, unique Français en lice pour un bon classement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant