Froome, le récit d'un vainqueur annoncé

le
0
Froome, le récit d'un vainqueur annoncé
Froome, le récit d'un vainqueur annoncé

Il était le grand favori du Tour de France, Christopher Froome a tenu son rang. En jaune depuis la 8eme étape et sa victoire à Ax-3 Domaines, le Britannique n'a jamais fait de cadeau à ses rivaux. Valverde, Contador, Quintana et compagnie n'ont rien pu faire face à la puissance et à l'aisance du « Kenyan Blanc ». Impressionnant dans les Pyrénées, puis dans les Alpes, Froome a montré l'étendue de son talent pendant trois semaines. Son accélération dans l'ascension du Mont Ventoux lors de la 15eme étape restera dans les annales du Tour de France. Redoutable rouleur, Christopher Froome aura également remporté le contre-la-montre entre Vaison-la-Romaine et Gap le 16 juillet dernier. Au total, le Britannique a remporté trois victoires d'étapes sur ce Tour de France 2013. Le succès de Froome ne serait rien sans ses coéquipiers de la formation Sky qui l'ont épaulé chaque jour pour qu'il arrive avec le maillot jaune aux Champs Elysées. C'est chose faite, pour la 100eme édition, Christopher Froome triomphe sur le Tour de France pour la première fois de sa carrière. Un titre controversé

Malgré ce succès, les soupçons de dopage ont planés autour du cycliste britannique. L'accélération trop facile de Christopher Froome dans la montée du Mont Ventoux a alimenté toutes les rumeurs le concernant. Sa domination n'a laissé personne indifférent. Certains sont admiratifs, d'autres simplement dégoûtés. « Vous pouvez avoir confiance en moi », a répété sans cesse le coureur aux médias. Le Britannique confirme qu'il ne se dope pas, ses performances sont 100% clean. Christopher Froome a simplement tué tout suspense pour s'adjuger le 100eme Tour de France. Leader de la Sky sur le Tour de France depuis le retrait de Bradley Wiggins, Christopher Froome a pu prouver qu'il était bien le meilleur cycliste de la Grande Boucle. En 2012, le Britannique avait déjà montré ses qualités pendant quelques étapes, mais caché derrière les roues de Wiggins, le Britannique ne pouvait pas s'exprimer à 100%. Le sacre sur la Grande Boucle lui tendait les bras cette année. Christopher Froome simplement « trop fort » selon Alberto Contador, son rival annoncé. Pendant trois semaines, aucun coureur n'a résisté au rythme et aux accélérations du maillot jaune. La victoire est donc méritée. La 100eme édition du Tour de France est vite devenue le jardin de Christopher Froome.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant