Frontières françaises fermées pour la COP21, annonce Cazeneuve

le
3

PARIS, 6 novembre (Reuters) - Les contrôles aux frontières de la France seront rétablis pour la conférence climat de Paris, où sont attendus des dizaines de délégations et des milliers de personnes, a annoncé vendredi le ministre français de l'Intérieur sur BFM-TV et RMC. "La France va fermer ses frontières pendant quelques semaines", a déclaré Bernard Cazeneuve, qui a invoqué le contexte de menaces terroristes ou de risques à l'ordre public. Il a précisé que ces contrôles dureraient "à peu près un mois". Il a fait valoir que cette fermeture était possible dans le cadre des accords de Schengen de libre circulation des personnes et des biens en Europe. "Schengen prévoit dans un de ses articles la possibilité pour des Etats de le faire dans des circonstances particulières qui correspondent à celles de la COP21", a-t-il expliqué. Les accords de Schengen permettent aux pays signataires de rétablir exceptionnellement les contrôles à leurs frontières pour une durée maximum de 30 jours en cas de menace grave pour l'ordre public et la sécurité intérieure. Au moins 80 chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus le 30 novembre à Paris et au Bourget pour l'ouverture de la COP21, à laquelle participeront 196 délégations venues du monde entier. Au total, 20.000 à 40.000 personnes sont attendues pendant la durée de la conférence, qui durera jusqu'au 11 décembre. (Emmanuel Jarry, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le vendredi 6 nov 2015 à 12:01

    il faut protéger les étrangers mais les français, eux, ils sont tout juste bons pour payer !

  • jmidy le vendredi 6 nov 2015 à 10:18

    Donc on reconnait l'efficacité des frontières en matière de sécurité. On fait donc le nécessaire pour la protection des "puissants" quand ils viennent en France, quant aux citoyens lambda pas besoin de s’enquiquiner ;)

  • frk987 le vendredi 6 nov 2015 à 09:59

    Combien va coûter cette plaisanterie et quel impact sur le climat du déplacement de milliers de fonctionnaires pour contrôler Dieu seul sait quoi aux frontières sans compter les avions des délégations ?????? En somme de l'écologie manière N. Hulot !!!!