Front national : un colloque sur la sécurité

le
0
Le FN organisait jeudi une table ronde sur la sécurité, avec Me Gilbert Collard en invité vedette.

Organiser un colloque. Un exercice classique dans les partis de gouvernement, mais assez nouveau - sans être inédit - pour le parti de Marine Le Pen. Une association liée au Front national, le club «Idées et nation», s'est essayée jeudi à cet exercice en organisant à Paris un colloque intitulé «la République face aux zones de non-droit», censé dresser le constat de l'échec «accablant» de Nicolas Sarkozy en matière de sécurité. Une étape dans l'effort entrepris par Marine Le Pen pour présenter son parti comme «sérieux».

Le résultat est mitigé. Un colloque suppose la présence d'experts du sujet traité. Or, aucun universitaire n'était présent lors des deux tables rondes. Pendant trois heures, quelque 150 personnes ont planché, en présence de Marine Le Pen, sur les thèmes «Où est passé le Kärcher?» et «Services publics, laïcité, école, santé: comment restaurer la République?». Le criminologue Laurent Montet, annoncé par le FN, n'était pas pr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant