Front national : Jean-Marie Le Pen «suspendu de son statut d'adhérent»

le , mis à jour le
16
Front national : Jean-Marie Le Pen «suspendu de son statut d'adhérent»
Front national : Jean-Marie Le Pen «suspendu de son statut d'adhérent»

Jean-Marie Le Pen, le cofondateur du Front National a été «suspendu de son statut d'adhérent» par le bureau exécutif du parti ce lundi soir. Une assemblée générale extraordinaire sera aussi convoquée «dans les trois mois», pour supprimer le statut de président d'honneur, fonction créée pour le vieux leader.

La réaction du «Menhir» n'a pas tardé. «C'est une félonie, j'ai honte que la présidente du FN porte mon nom», a déclaré Jean-Marie Le Pen à Europe 1, expliquant qu'il envisagerait tous les recours «toutes les actions» possibles contre sa suspension. Quant à Marine Le Pen, «je souhaiterais qu'elle perde (mon nom, Ndlr) le plus rapidement possible». Et d'évoquer un possible mariage avec son «concubin» Louis Aliot ou avec le vice-président du FN, Florian Philippot. «C'est déshonorant d'avoir le même nom que la présidente du FN», a-t-il répété, interrogé par l'AFP, assurant qu'il allait demander à l'administration du parti de lui «renvoyer une partie de (ses) cotisations. Comme j'ai adhéré à 1 000€, je trouve que c'est beaucoup». «Et si on trouve mon cadavre, sachez que je ne me serai pas suicidé», a-t-il encore lancé en riant.

C'est l'épilogue d'une journée sous haute tension qui s'est déroulée à Nanterre (Hauts-de-Seine), au siège du Front national, où se jouait le dénouement d'une crise politico-familiale sans précédent. Le bureau exécutif du parti à la flamme (voir encadré ci-dessous) a statué en fin de journée sur le cas de Jean-Marie Le Pen, après ses déclarations choc de début avril sur les chambres à gaz nazies, le maréchal Pétain et «l'Europe boréale» dans l'hebdomadaire «Rivarol». Du jamais vu.

Si le vieux leader n'a pas manqué de passer une tête au Carré, pour se rendre, devant micros et caméras, au bureau politique de ce lundi matin, il a «refusé d'aller au bureau exécutif» de 17 heures. L'inverse aurait été, selon ses mots, «contraire à sa ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 le mercredi 6 mai 2015 à 11:27

    c est Jesus Christ , qui était suspendu ... pas ...

  • M1535195 le mardi 5 mai 2015 à 19:12

    Merci Jean Marie, Merci Marine, Merci Phillippot, c'est que du bonheur

  • M1535195 le mardi 5 mai 2015 à 19:11

    La dernière fois que j'ai autant ri c'est quand DSK avait les menottes au poignets conduit par deux NYPD

  • M4314275 le mardi 5 mai 2015 à 17:37

    Les réunions de famille doivent être sympathiques.

  • knbskin le mardi 5 mai 2015 à 05:13

    Franchement, quelle importance ? :(

  • jcsmits le mardi 5 mai 2015 à 03:22

    Nous assistons à un scénario digne d'une république bananière avec à sa tête un dictateur schizophrène nommé à vie , une mainmise familiale et un pouvoir absolu , des opportunistes et incompétents qui se partagent les postes . Même le compte en Suisse et les lingots d'or font partie du programme .Ridicule et inquiétant qu'on puisse faire confiance à de tels clowns !

  • s.thual le mardi 5 mai 2015 à 00:55

    de quoi nous ecoeurer un peu plus de la politique !

  • mark92 le lundi 4 mai 2015 à 22:54

    Et les journaleux ne parle que de cela.On s'enfout.Chomage on parle plus ??Le drian va faire des voyages.On s'en fout

  • cavalair le lundi 4 mai 2015 à 22:50

    Marine c'est la seule qui en a....Bravo

  • M1300741 le lundi 4 mai 2015 à 21:07

    Elle est pire que Sarkozy, il faut le faire !