Frondeurs du PS : découvrez notre baromètre de la loyauté

le
6
Frondeurs du PS : découvrez notre baromètre de la loyauté
Frondeurs du PS : découvrez notre baromètre de la loyauté

L'année vient à peine de commencer que déjà les frondeurs socialistes mettent en garde le chef de l'Etat dans la foulée de ses v½ux pour 2015. « J'ai retrouvé des accents du discours du Bourget, dans le volontarisme. Je me réjouis de ces nouvelles perspectives mais il n'y aura pas de trêve à l'Assemblée. Nous sommes prêts à voter contre la loi Macron si elle ne va pas dans le bon sens », a lancé hier sur i>télé Jean-Marc Germain, député des Hauts-de-Seine, un des ténors de la gauche du PS. Depuis un an, ces socialistes défient le Premier ministre en contestant dans l'hémicycle sa politique économique. Mais doit-il en avoir peur ?

« Le Parisien » - « Aujourd'hui en France » a passé au crible les textes soumis par le gouvernement à l'Assemblée nationale depuis l'arrivée de Manuel Valls à Matignon pour dresser l'indice de loyauté du groupe PS. Objectif : savoir sur qui il a pu compter cette année pour faire passer ses lois. Et, à l'inverse, dresser la liste des rebelles.

Un ensemble plutôt discipliné

Ils sont onze députés à clairement prendre leurs distances. Ceux-là votent moins d'une fois sur deux (parfois même une fois sur trois !) en faveur des textes du gouvernement. Ce sont ceux qui ont boudé Valls dès son discours de politique générale, une semaine après sa nomination. Mais on y retrouve aussi Benoît Hamon et Aurélie Filippetti, revenus au Palais-Bourbon à la suite de leur départ fin août du gouvernement. Sur les neuf votes auxquels ils ont participé, ils se sont abstenus cinq fois, sur tous les textes budgétaires.

La bonne nouvelle pour Valls, c'est que le gros de la troupe est discipliné. Selon nos calculs, 80 % des députés votent favorablement dans au moins neuf cas sur dix. Et quand ce n'est pas le cas, c'est plus souvent dû à de l'absentéisme qu'à un vote contestataire. 57 % des députés sont au tableau d'honneur : eux sont tout le temps là et votent systématiquement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le vendredi 2 jan 2015 à 10:57

    Je sais c'est du gâchis,j'fais pas d'économiemais où sont passés mes amis ?money, money, money, money

  • M8252219 le vendredi 2 jan 2015 à 10:49

    J'y suis j'y reste et je n'ai pas l'intention de me faire hara-kiri L'HONNEUR N'A AUCUNE VALEUR!!!Money money money .... ABBA 1976

  • M7361806 le vendredi 2 jan 2015 à 10:09

    la honte les oblige à faire du cinéma

  • dbourbie le vendredi 2 jan 2015 à 09:17

    et le cumul des mandats ,c'est pour quand

  • M8252219 le vendredi 2 jan 2015 à 09:11

    Le bateau coule et il ferme les yeux en lançant des incantations,incapable de faire les réformes connues et nécessaires, incapable de faire des économies::METTRE EN PLACE LA TVA SOCIALE,RÉDUIRE LE NOMBRE DES FONCTIONNAIRES(35000 DE PLUS EN 2013)ET DES PARLEMENTAIRES, PLAFONNER ET FISCALISER TOUS LEURS REVENUS ET AVANTAGES,SUPPRIMER LES RÉGIMES SPÉCIAUX,LA RETRAITE À 65 ANS POUR TOUS,39hs DE TRAVAIL PAR SEMAINE TOUS,3jrs de DÉLAI DE CARENCE EN ARRÊT MALADIE POUR TOUS.

  • M156470 le vendredi 2 jan 2015 à 08:37

    Finiront par voter la Loi, par peur de perdre leur emploi précaire... Très précaire par les temps qui courent !