Frondeurs à l'Elysée : une rencontre «utile aux Français», juge Hamon

le
3
Frondeurs à l'Elysée : une rencontre «utile aux Français», juge Hamon
Frondeurs à l'Elysée : une rencontre «utile aux Français», juge Hamon

Benoît Hamon estime «utile aux Français» la rencontre qui s'est déroulée, mercredi soir, à l'Elysée entre François Hollande et une douzaine de députés «frondeurs» du PS. 

Vendredi matin, l'ancien ministre de l'Education, qui faisait partie des invités, était interpellé sur RTL sur la promesse de campagne de François Hollande de ne pas recevoir de parlementaires de la majorité à l'Elysée. «Moi président, je ne serai pas le chef de la majorité», avait lancé le candidat pendant le débat de l'entre-deux-tours.

En dépit de cette promesse, Benoît Hamon estime que François Hollande a bien fait d'organiser cette rencontre. «Lui président, il a choisi d'en recevoir, je pense qu'il a eu raison parce que ce dialogue-là est un dialogue utile aux Français», juge le député des Yvelines.

La gauche a besoin de se rassembler face au FN, justifie-t-il : «Il se passe que l'on a le Front national qui incarne non plus seulement une menace, mais un péril pour la République. A mes yeux, cela justifie que le président de la République se préoccupe avec un soin particulier du rassemblement de la gauche. Or, la gauche, elle ne peut se rassembler que sur des contenus, ce ne sera pas un casting gouvernemental, une nouvelle feuille de route avec de jolis visages qui changera quoi que ce soit au fait que des gens votent Front national».

«Il y a aujourd'hui dans ce pays un problème qui est lié au fait que bon nombre de Français parce qu'ils sont retraités, parce qu'ils sont chômeurs, parce qu'ils sont salariés mais pauvres, ressentent que le progrès n'est pas pour eux, la réussite n'est pas pour eux, mais qu'elle est toujours pour les mêmes. Lorsqu'il nous reste deux ans et demi de travail à faire ensemble, ça justifie qu'on se voit, qu'on se parle, qu'on regarde les désaccords que l'on a et que voit de quelle manière, nous sommes collectivement utiles aux Français. Donc, moi je pense, que ce genre de rencontres reste ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7403983 le vendredi 13 mar 2015 à 10:43

    Une future recomposition d'un gouvernement en décomposition ?? Aujourd'hui peut être, ou alors demain .....

  • M2734309 le vendredi 13 mar 2015 à 10:29

    Qu'est ce que les français en ont à fout... de vos réunions de parasites dé.biles !

  • tropfort le vendredi 13 mar 2015 à 10:21

    Quel cancre... Je ne lui en veux même pas tellement il est décérébré.