Fronde des avocats contre les politiques au barreau

le
0
La Chancellerie s'efforce de trouver un compromis avec la profession.

La Chancellerie veut tenter d'apaiser les avocats qui ne digèrent pas le décret, pris en avril dernier, un mois avant la présidentielle et qui ouvre largement les portes du barreau aux politiques. Elle s'emploie donc, selon nos informations, à trouver un compromis avec la profession sur un texte dont l'abrogation avait été promise par l'équipe de campagne de François Hollande. Plutôt que de rayer le décret d'un trait de plume, les services de la garde des Sceaux tentent d'en rédiger une version moins controversée. Chaque terme devra être pesé pour satisfaire le barreau sans toutefois fermer totalement cette possibilité qu'ont d'anciens ministres, parlementaires ou membres des cabinets ministériels de rejoindre la profession. «Le gouvernement se dit sans doute qu'à la prochaine alternance, cela pourra toujours servir pour se recaser...», remarque-t-on, amusé, au palais de justice.

Latente depuis les élections, la polémique a rebondi cette semaine: Claude Guéant

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant