Fronde au PS : Hollande reste inflexible

le
1

Fronde au PS : Hollande reste inflexible
Fronde au PS : Hollande reste inflexible

Il n'y a pas qu'à l'UMP que ça barde. Face aux députés PS qui accusent le coup après la débâcle électorale des européennes et réclament une réorientation plus à gauche de la politique du gouvernement, le chef de l'Etat est resté inflexible mardi. Dans la journée déjà, son premier ministre, Manuel Valls avait rencontré les députés à l'Assemblée nationale, pour les encourager à rester unis et à ne pas renoncer. Depuis le sommet européen de Bruxelles, François Hollande, leur a également bien fait comprendre qu'il allait poursuivre ses réformes.

 

La France ne peut «pas vivre avec une dette aussi lourde» a souligné le chef de l'Etat. «Il faut entendre les électeurs et les élus», mais «il faut leur parler aussi en vérité, en sincérité, en responsabilité», a-t-il martelé. 

 

«Des délais nous en avons eu, des assouplissements, il y en a eu aussi», a-t-il poursuivi, faisant référence au report accordé à la France par Bruxelles pour réduire ses déficits. «Mais, a-t-il ajouté, nous ne pouvons pas vivre avec une dette aussi lourde, avec des déficits qui se sont accumulé depuis des années».

 

«Aujourd'hui, nous devons mener des réformes»

 

«Est-ce que j'aurais pu faire en 2012 comme mes prédécesseurs: dire on laisse filer, la dette va encore s'alourdir, on va pouvoir distribuer un argent qu'on n'a pas? non», a répondu le chef de l'Etat. «Aujourd'hui, nous devons mener des réformes non pas par rapport à l'euro mais par rapport à nous-mêmes.»

 

Les réformes pour «favoriser l'embauche et éviter les licenciements, nous les faisons, ce n'est pas l'Europe qui nous le demande», «les réformes pour le financement de notre économie, le renforcement de notre industrie nous les faisons dans notre intérêt, pas pour l'Europe», a-t-il énuméré.«Moi je ne suis pas pour me défausser. C'est trop facile de dire que c'est à cause de l'Europe», a-t-il assuré. Et de plaider pour une France qui «soit ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 28 mai 2014 à 17:39

    Pas d'accord avec les post précédents...Hollande, quoiqu'on en dise et pense, est un sacré renard...il se sert du FN pour peser sur l'Allemagne et l'UE...A se demander s'il n'a pas favoriser le score du FN aux européennes, pour en tirer parti ???... A méditer...:-)))