Froid : la température ressentie est déterminante

le
0
Le Dr Jean-Paul Richalet, spécialiste de l'adaptation aux environnements extrêmes précise les dangers des températures polaires qui frappent en ce moment l'Amérique du Nord.

Alors que la France connait une douceur inhabituelle l'Amérique du Nord traverse une période hivernale particulièrement rigoureuse avec des températures négatives qui enregistrent des records, avec -33°C à Chicago et -37°C dans le Minnesota (en température ressentie).

Jean-Paul Richalet, médecin professeur de physiologie et spécialisé dans les questions d'adaptation aux environnements extrêmes, explique en quoi ces températures exceptionnelles peuvent être dangereuses. Il est notamment l'auteur de Médecine de l'alpinisme et des sports de montagne aux éditions Masson.

LE FIGARO.- En quoi est-ce important de connaître la température ressentie et pas seulement la température normale?

Jean-Paul RICHALET.- Les risques sont liés à la tempé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant