Fret-Deutsche Bahn poursuivra à nouveau des cies aériennes-presse

le
0

BERLIN, 30 novembre (Reuters) - Deutsche Bahn DBN.UL poursuivra à nouveau lundi des compagnies aériennes qu'elle accuse d'entente illicite sur les tarifs du fret de 1999 à 2006, rapporte dimanche l'hebdomadaire WirtschaftsWoche. L'opérateur ferroviaire allemand s'est refusé à tout commentaire, renvoyant à une invitation à un point de presse prévu lundi et relatif à "un procès de plusieurs milliards de dollars en dommages et intérêts contre des transporteurs de fret aérien". Deutsche Bahn avait déjà annoncé en août avoir porté plainte contre un certain nombre de compagnies aériennes opérant aux Etats-Unis pour le même motif et sur la même période. ID:nL5N0QP44K L'entente avait été mise au jour voici sept ans et donné lieu à des amendes dans l'Union européenne et aux Etats-Unis. Les victimes de cette entente pouvaient lancer des poursuites de leur propre initiative. Dans son invitation au point de presse, Deutsche Bahn cite Lufthansa LHAG.DE , British Airways ICAG.L , Japan Airlines 9201.T , Air France-KLM AIRF.PA , SAS SAS.ST , Qantas Airways QAN.AX , Cargolux Airlines International CLUX.UL , Martinair Holland MART.UL et All Nippon Airways 9202.T . WirtschaftsWoche ajoute que Deutsche Bahn réclamera la plus grande partie du dédommagement, jusqu'à 1,76 milliard d'euros, à Lufthansa, qui n'avait pas été mise à l'amende jusqu'à présent parce qu'elle avait informé les autorités de l'existence de cette entente. Deutsche Bahn transporte plus de 390 millions de tonnes de fret par an et a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 39,1 milliards d'euros. L'opérateur est présent dans plus de 130 pays. (Emma Thomasson, Wilfrid Exbrayat pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant