Fréquentation hôtelière record à Paris en 2011

le
0
PARIS RESTE LA PREMIÈRE DESTINATION TOURISTIQUE MONDIALE
PARIS RESTE LA PREMIÈRE DESTINATION TOURISTIQUE MONDIALE

PARIS (Reuters) - Paris a conforté en 2011 sa place de première destination touristique mondiale avec une fréquentation hôtelière record de près de 37 millions de nuitées, selon l'Office du tourisme et des congrès de la capitale française.

Les visiteurs originaires des pays émergents, de Chine en particulier, ont été beaucoup plus nombreux à séjourner à Paris l'an dernier, à la différence des Italiens, Japonais, Britanniques et Espagnols.

Grâce à une croissance de 3,1 % en 2011 par rapport à l'année précédente, la fréquentation hôtelière parisienne atteint 36,9 millions de nuitées pour "la première fois de son histoire", peut-on lire dans un communiqué.

Le taux d'occupation des hôtels parisiens a atteint l'an dernier 79,5%, soit une hausse de 2,3 points sur un an. Il a atteint 81,2 % pour les hôtels trois étoiles, ce qui est présenté comme "une première depuis plus de dix ans".

Pour expliquer cette progression malgré la crise mondiale, l'Office de tourisme cite la hausse de fréquentation des étrangers en provenance des pays émergents.

La Chine remporte la palme avec une hausse de +21,6% du nombre de nuitées en 2011 (407.000 au total) soit une progression de 62,9 % sur deux ans.

La hausse est de 42,8% sur deux ans pour les visiteurs originaires du continent américain, hors Etats-Unis.

L'Office de tourisme de Paris constate également un "accroissement régulier de la fréquentation française qui a représenté l'an dernier 37% des nuitées.

Le tourisme d'affaires est également florissant avec une hausse des nuitées de 11,8% sur deux ans.

A l'inverse, les nuitées britanniques (-3,1 %), italiennes (-6,1 %), japonaises (-6,7 %) et espagnoles (-8 %), ont en retrait en 2011.

Elizabeth Pineau, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant