French Blue casse les prix des vols long-courriers

le
0
L'Airbus A 330 de French Blue en vol pour Punta Cana.
L'Airbus A 330 de French Blue en vol pour Punta Cana.

Partir à Punta Cuna pour seulement 199 euros ? C'est désormais possible. Inaugurée le 10 septembre dernier, French Blue, la compagnie law cost d'Air Caraïbes, qui s'apprête à effectuer 4 rotations hebdomadaires vers la République dominicaine, entend casser les prix des vols long-courriers.

Les ingrédients du low cost long-courrier

Pour s'imposer, malgré les doutes des professionnels du secteur, French Blue a revu et corrigé le modèle du low cost. Premier objectif : baisser les coûts de production, « d'environ 10 % par rapport aux autres compagnies », confie Jean-Paul Dubreuil, le président du conseil de surveillance du groupe familial. Les 75 membres du personnel navigant fraîchement recruté ont donc accepté, contre intéressement, de voler entre 800 et 850 heures par an, soit 50 heures de plus que la moyenne.

Mais pour remplir les 350 fauteuils de l'avion, le meilleur argument reste le prix d'appel défiant toute concurrence. Car les tarifs du nouveau transporteur bousculent le marché. Trois options s'offrent ainsi aux voyageurs. Le prix Basic à 199 euros l'aller simple (et même 149 euros en période de promotion), qui permet d'amener un bagage à main de 12 kilos en cabine. Le tarif Smart à 249 euros : il permet d'embarquer un bagage en soute de 23 kilos, et de bénéficier d'un repas. Enfin, le tarif Premium à 579 euros permet d'effectuer le trajet en classe supérieure. Pour la même destination, mais au...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant