Frémissement japonais

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - En hausse de près de 6% sur une semaine, l'indice Nikkei n'avait pas connu cela depuis bien longtemps. A l'origine de ce mouvement : la récente baisse du yen.

Une bouffée d'oxygène pour les entreprises exportatrices du pays, pénalisées depuis plusieurs mois par la forte appréciation de la devise nippone, bizarrement considérée comme une valeur refuge.

Mais le marché parie désormais sur la victoire de Shinzo Abe aux élections anticipées du 16 décembre. Celui-ci promet d'accentuer la pression sur la Banque du Japon afin qu'elle assouplisse davantage sa politique monétaire.

Dans ce contexte, le Nikkei devrait « surperformer les autres grandes places boursières, notamment américaines et européenne », estiment les économistes d'Aurel BGC.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant