Free Mobile devra se passer du réseau d'Orange

le
0
L'Autorité de la concurrence souhaite que le quatrième opérateur se débrouille par ses propres moyens pour acheminer le trafic de ses clients dès 2018, et même 2016 dans les zones denses.

L'Autorité de la concurrence, saisie par le gouvernement, a clairement tranché: elle estime que l'accord qui permet à Free Mobile d'utiliser le réseau d'Orange doit être limité dans le temps pour éviter tout dérapage concurrentiel.

Ce lundi, l'autorité a estimé que l'accord d'itinérance 3G conclu il y a un an entre les deux opérateurs ne devrait pas aller au-delà de son échéance prévue en 2018. Elle estime même que Free Mobile devrait se débrouiller par ses propres moyens dans les zones denses dès 2016, date à partir de laquelle le contrat permet une résiliation.

Elle propose également de limiter l'itinérance 2G dont bénéficient les clients de Free Mobile, en la bornant dans le temps, ou aux seuls clients munis de terminaux 2G.

Fixer les règles du jeu
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant