Free : la concurrence au secours du pouvoir d'achat

le
0
DÉCRYPTAGE - Orange et SFR ou encore Virgin Mobile viennent de faire chuter d'au moins un tiers le prix des forfaits d'entrée de gamme.

L'arrivée de Free sur le marché du téléphone mobile en cassant les prix est une belle leçon sur les vertus de la concurrence. La première d'entre elles est de démontrer qu'une rente de situation n'est jamais bonne pour les consommateurs. Les preuves en la matière abondent. Le seul fait de se rapprocher du lancement de l'offre de Free a étrangement poussé les opérateurs à proposer, depuis quelques mois, des offres d'entrée de gamme d'une qualité identique aux offres classiques. Les clients ont alors vite compris que les prix pratiqués jusque-là étaient plutôt élevés.

Mieux qu'un plan de relance

Ensuite, la rapidité et la facilité avec laquelle Orange et SFR ou encore Virgin Mobile viennent de faire chuter d'au moins un tiers le prix de ces mêmes forfaits d'entrée de gamme ont achevé de confirmer que les prix pratiqués depuis des années étaient indiscutablement prohibitifs. Les consommateurs ne peuvent que se réjouir de la fin de cette rente.

La seconde vertu
...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant