Free et Orange accusent SFR-Numéricable de publicité trompeuse

le
2
Free et Orange accusent SFR-Numéricable de publicité trompeuse
Free et Orange accusent SFR-Numéricable de publicité trompeuse

C'est ce qui s'appelle avoir la fibre du pragmatisme. Officiellement autorisé à convoler le 28 novembre dernier par l'Autorité de la Concurrence, le nouveau couple SFR-Numericable - le second ayant racheté le premier - commence à montrer le bout de son nez. Et de sa stratégie. 2015 semblant bien partie pour être l'année du vrai démarrage de l'internet fixe par la fibre, la bataille des opérateurs semble partie pour de nouvelles aventures.

Cette fois, le rôle de vilain petit canard jusque là dévolu à Free, est tenu par le nouveau duo SFR-Numéricable. Les premiers coups sont juridiques : ils viennent de Free et Orange mais ils promettent. Bouygues, qui utilise le réseau de Numericable, observe... Si le nouveau venu dérange, il a aussi des pratiques pour le moins... inattendues.

 Bataille de la fibre : ça commence

Certes, le mot «cable» figure encore dans la raison sociale de «Numericable», mais il a déjà été gommé de la communication publicitaire du nouveau duo SFR-Numericable, piloté dorénavant par l'homme d'affaires Patrick Drahi. Cette nouvelle stratégie, rapidement mise en place, lui vaut déjà les foudres d'Orange et de Free, quelque peu agacés par ce qu'ils considèrent être une «tromperie». Car si Orange et Free installent la fibre jusqu'au logement, Numericable tire la fibre jusqu'au pied des immeubles et utilise le cable coaxial de la télé pour aller jusqu'aux logements.

Pour Orange, c'est de la «fausse fibre». Dans une note blanche adressée à la DGCCRF (la repression des fraudes), que nous avons pu lire, l'opérateur historique évoque la nouvelle campagne publicitaire de SFR et écrit : «La communication ainsi réalisée pourrait relever d'une pratique commerciale trompeuse». Free s'est tourné vers l'Autorité de la concurrence, Bercy, l'Arcep, le gendarme des Télécoms... exigeant un rappel à l'ordre. On sourit au souvenir des campagne de Free qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le jeudi 5 fév 2015 à 17:05

    Suite : tant que c'est pour consulter les cours de la bourse, ma foi, c'est anecdotique, mais pour appeler le secours en montagne SFR est le plus nul des plus nuls, heureusement il reste l'itinérance sur les réseaux "sérieux".

  • frk987 le jeudi 5 fév 2015 à 17:01

    Une certitude, depuis que NC est passé sur le réseau SFR, en lieu et place de Bouygues, dans ma région, la couverture SFR est un vrai scandale.....................sur certains versants de montagnes, SFR est aux abonnés absents, c'est grave.