Free et Bouygues condamnés pour dénigrement mutuel

le
0
Free devra payer à Bouygues 25 millions d'euros, qui en retour paiera 5 millions d'euros au groupe de Xavier Niel pour dénigrement mutuel.

Dans le monde impitoyable des télécoms, où les opérateurs s'envoient réciproquement des noms d'oiseau, les juges semblent décidés à siffler la fin de la récré.

Hier, le tribunal de commerce de Paris a condamné Free Mobile à payer 25 millions d'euros de dommages et intérêts à Bouygues Telecom pour dénigrement. Mais le tribunal a également condamné Bouygues Telecom à verser 5 millions de dommages et intérêts à Free pour la même raison.

Bouygues Telecom était à l'origine de la plainte: il avait saisi la justice en décembre dernier contre Free Mobile et réclamait 99 millions d'euros. Le groupe Bouygues ne digérait pas la conférence de lancement de Free Mobile, en janvier dernier, où Xavier Niel, fondateur du groupe, avait fait diffuser un petit film parodique, moquant les dirigeants des opérateurs concurrents. Il av...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant