Free accepte de s'acquitter de la copie privée

le
0
Free vient de signer un accord avec la commission pour la copie privée, afin de rémunérer les ayants droit pour sa Freebox Révolution.

Free rentre dans le rang. Après deux ans et demi de résistance, l'opérateur va finalement passer à la caisse et verser aux ayants droit une redevance pour chaque Freebox Révolution qu'il met à disposition de ses abonnés. Free refusait jusqu'ici de s'en acquitter, estimant que sa «box» ne rentrait pas dans les barèmes proposés par la commission pour la copie privée.

Le différend qui opposait Free et Copie France, organisme collecteur des ayants droit, durait depuis deux ans et demi. Maxime Lombardini, directeur général de Free, se justifiait alors en mettant en avant les usages multiples de l'espace de stockage de 250 Go de sa «box», utilisée selon lui à des fins qui ne pouvaient pas être taxées (hébergement de fichiers professionnels lourds ou de jeux vidéo, etc). Selon les barèmes de l'époque, Free aurait pourtant dû ve...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant