Frédéric Lemoine : «Le renforcement de la solidité financière de Wendel est une des mes priorités»

le
0
Frédéric Lemoine, président du directoire de Wendel. (© M. Bertrand)
Frédéric Lemoine, président du directoire de Wendel. (© M. Bertrand)

Frédéric Lemoine, 50 ans, est multidiplômé : HEC, ENA, IEP Paris, licence de droit. Sa carrière a été particulièrement éclectique. Il a notamment été directeur financier de Capgemini et secrétaire général adjoint de l’Élysée sous la présidence de Jacques Chirac. Frédéric Lemoine est président du directoire de Wendel depuis 2009. Son mandat a été renouvelé en 2013 et s’achève le 7 avril 2017. 

Wendel a déjà atteint ses objectifs d’investissement pour la période 2013-2017. Quelles sont maintenant vos priorités ?
Frédéric Lemoine :
Nous avons en effet réalisé en 2015 plusieurs opérations d’investissement de grande ampleur : acquisitions du groupe autrichien Constantia Flexibles et des sociétés américaines CSP Technologies et Alliedbarton, ainsi que réinvestissement dans la société africaine IHS. Notre priorité numéro un va au développement de ces sociétés et de l’ensemble de nos actifs industriels. Nous continuons bien entendu d’étudier des opportunités dans le non-coté en Europe, en Afrique et en Amérique du Nord. Mais devant les incertitudes de la conjoncture, notre priorité va aussi au renforcement de notre solidité financière. Wendel souhaite désormais maintenir durablement son ratio d’endettement (dette nette rapportée à la valeur des actifs bruts) sous 30%. Ce n’est pas une nécessité pour conserver une

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant