Freddy Adu chez les voyous

le
0
Freddy Adu chez les voyous
Freddy Adu chez les voyous

Après avoir goûté aux joies du football finlandais, serbe et brésilien, Freddy Adu a décidé de retourner à ses premières amours américaines. C'est donc tout logiquement que l'éternel perle rare de Football Manager a rejoint les Tampa Bay Rowdies, club de la North American Soccer League.

On le croyait grand. Peut-être un peu trop. Il faut dire que ses statistiques sur Football Manager ne mentaient pas. Freddy Adu devait être le grand joueur de sa génération. Seulement voilà, d'une feuille de chiffres numérique aux grands terrains de football, il y a un pas. Un grand pas, même, que Freddy n'a jamais franchi. On l'a moqué, on l'a raillé, on a même dit de lui qu'il allait prochainement arrêter le football pour devenir promoteur de soirées. Mais non. Après un tour du monde en ballon l'ayant conduit au Portugal, en France, en Grèce, en Turquie, au Brésil, en Serbie et en Finlande, Freddy est de retour au point de départ, aux États-Unis. Là où tout a commencé pour lui. Là où (presque) tout est comme lors de son départ, en 2007. Car en Floride, l'Américain va retrouver un soccer qu'il connaît et un homme qui a toujours cru en lui. Parce que, même s'il est au roi Pelé ce que Camel Meriem était à Zinédine Zidane, Freddy Adu a le droit d'essayer pour la treizième fois de nous convaincre. Qui sait, le chiffre peut porter bonheur.

Freddy et Thomas, amis pour la vie


Il le concède lui-même, si Freddy a choisi de rejoindre les Tampa Bay Rowdies, c'est principalement pour retrouver un homme qui a toujours cru en ses capacités et qu'il l'a connu alors qu'il était un tout jeune joueur : Thomas Rongen. À 58 ans, le technicien néerlandais est à la tête des Rowdies (les voyous en VF, ndlr) depuis décembre dernier et pourrait être l'homme qui va rendre à Freddy son football. "J'ai joué mon meilleur football sous sa direction lors de la Coupe du monde U-20... Je sais qu'il va m'aider à retrouver ma forme", a confié Adu en conférence de presse. Son meilleur football, Freddy l'a effectivement joué en 2007 sous les ordres de Thomas Rongen, qui dirigeait alors la Team USA des moins de vingt ans. Une sacrée équipe, où évoluaient, aux côtés du futur Pelé, ceux qui rythment aujourd'hui la Major League Soccer : Michael Bradley, Jozy Altidore ou encore Robbie Rogers. À l'époque, Freddy avait si bien joué qu'il s'était assuré un joli transfert au Benfica.

Huit ans plus tard, Freddy Adu va donc rejouer sous les directives de Thomas Rongen, qui s'est dit "sidéré" de la carrière en forme d'échec de son poulain, mais qui peut donner quelques éléments d'explication. "Je pense qu'il était trop jeune à l'époque pour répondre aux exigences des…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant