Fred Potter (Netatmo) : "Notre objectif, c'est que la caméra regarde à la place des gens"

le
0
Fred Potter (Netatmo) : "Notre objectif, c'est que la caméra regarde à la place des gens"
Fred Potter (Netatmo) : "Notre objectif, c'est que la caméra regarde à la place des gens"

Après une démonstration plus tôt dans l'année au CES de Las Vegas, la caméra connectée intelligente Presence du constructeur français Netatmo, capable de faire la distinction entre un être humain, un animal ou un véhicule, va être commercialisée le 2 novembre à 299,99 euros.A destination du grand public, notamment des propriétaires de pavillon avec jardin, cette caméra de détection se branche aisément sur les fils électriques en remplacement d'une ampoule extérieure avant d'être connectée au réseau Wi-Fi des lieux. Elle bénéficie d'un objectif grand angle de 100 degrés, d'un champs de détection de 20m et est en outre capable de fonctionner la nuit grâce à deux projecteurs (Leds infrarouge et projecteur).

"Chaque nouvel objet qui apparait sur l'image est traqué et une timeline rend compte de tous les derniers événements", explique Fred Potter, le fondateur et directeur général de Netatmo. "Notre objectif, c'est que la caméra regarde à la place des gens, donc nous construisons des caméras intelligentes afin qu'elles donnent des notifications synthétiques aux clients de ce qui se passe chez eux. Nous avons développé des algorithmes qui permettent de dire s'il s'agit d'une personne, d'un animal, d'une voiture." Selon lui, la fiabilité d'un tel système est comprise entre 97% pour les animaux et 99% pour la reconnaissance de piétons.

Chaque classe d'événement (piéton, voiture, animal) peut être enregistrée et/ou envoyée comme notification sous forme d'une photo, sur son ordinateur, son smartphone ou même sa montre. Il est également possible de déterminer à l'avance des zones spécifiques de détection. Enfin, la fonction Time Lapse permet d'obtenir un petit film d'une minute retraçant les 24 dernières heures, à raison d'une photo prise chaque minute. Contrairement à la caméra Welcome, dédiée à l'espace intérieur d'une habitation, Presence ne dispose pas d'un système de reconnaissance faciale, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant