Fraudes sociales : 4,8 millions de préjudice en 2011

le
0
En région parisienne, 75% des arnaques touchent l'assurance-maladie. Deux infirmières ont ainsi détourné 600.000 euros.

Les fraudes aux prestations sociales les plus colossales surgissent parfois là où les limiers de la BRDA (brigade de répression de la délinquance astucieuse) ne s'y attendent pas. Ainsi deux infirmières libérales d'une quarantaine d'années, appréhendées par la police l'été dernier, ont reconnu avoir escroqué la caisse primaire d'assurance-maladie de Paris (CPAM 75) pour un préjudice de 600.000 euros!

Associées, les deux femmes surfacturaient des soins réels et déclaraient des actes fictifs, notamment les dimanches et jours fériés. Une cinquantaine de patients se sont ainsi vu remettre des feuilles de soins truffées d'anomalies, et l'une des infirmières a aussi fait bénéficier son époux et ses trois enfants de remboursements indus. Devant les enquêteurs, elles n'ont exprimé aucun regret. «C'est une juste reconnaissance du temps accordé aux patients», ont-elles lancé.

Faux certificats de travail

Depuis le début de l'année, selon des chiffres dévoilés me

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant