Fraudes bancaires : l'UFC-Que Choisir demande des mesures

le
0
(lerevenu.com) - Dans son étude de février 2012, l'UFC-Que Choisir dénonçait déjà l'ampleur de la fraude sur les paiements en ligne, fraude jusqu'à 113 fois plus élevée que sur les paiements de proximité. L'étude de l'ONDRP appuie ce constat : en 2011, 650 000 ménages (2,3% du total) ont déclaré avoir été victimes d'au moins un débit frauduleux sur un compte bancaire, contre 500 000 (1,8% des ménages) en 2010.

Les professionnels n'ont pas pris la mesure du problème de la fraude, s'indigne l'association de défense des consommateurs, et les données sont accablantes : quatre fraudes sur cinq ne sont pas détectées par les banques et les trois-quarts des transactions en ligne ne sont pas sécurisées par les commerçants.

Aussi, l'UFC-Que Choisir presse les pouvoirs publics d'imposer, dans le cadre de la loi de régulation des activités bancaires, plusieurs mesures. D'abord, l'adoption obligatoire du 3D Secure pour les commerçants. Ensuite, l'envoi systématique, par les banques, de confirmations de paiement sur Internet. Enfin, la déclaration aux clients, par tout professionnel stockant des données de cartes bancaires, de toute attaque de serveurs et/ou des vols de données personnelles, bancaires ou de cartes bancaires.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant