Fraude fiscale : sept nouveaux pays ont rejoint l'accord de l'OCDE

le
4
Le siège de l'OCDE à Paris. (© V. Tonelli / OCDE)
Le siège de l'OCDE à Paris. (© V. Tonelli / OCDE)

L’Australie, le Canada, le Chili, le Costa Rica, l'Inde, l'Indonésie et la Nouvelle-Zélande : ce sont les sept nouveaux pays à avoir rejoint l'accord d'échange automatique d'informations destiné à lutter contre l'évasion fiscal élaborée par les pays de l'OCDE et du G20 et présentée en 2014. Cet accord multilatéral met en oeuvre la norme d'échange automatique de renseignements sur les comptes financiers.

Bloc "A lire aussi"

A ce jour, 94 juridictions ont «pris l'engagement d'appliquer la norme» et de débuter les échanges automatiques en 2017 ou 2018.

«Le monde devient rapidement de plus en plus petit, à la fois pour les fraudeurs et pour les administrations fiscales», s'est félicité Angel Gurria, le secrétaire général de l'OCDE, cité dans le communiqué. M. Gurria table sur «une augmentation considérable du volume d'informations supplémentaires» qui seront échangées entre les autorités compétentes dans les prochaines années pour «faire reculer la fraude fiscale».

Le Revenu, avec AFP

Source

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le vendredi 5 juin 2015 à 13:42

    La loi n'est pas la justice; les Etats luttent désespéramment pour conserver leurs pouvoirs - légitimes mais souvent injustes- quand les agents économiques tentent de garder leur pouvoir économique en arbitrant les législations, mais en s'y soumettant localement.

  • chevdorg le vendredi 5 juin 2015 à 12:28

    Il n'y aurait-il pas fraude fiscale légale quand les 600.000 élus politiques français paient moins du quart des impôts sur le Revenu qu'ils seraient sensés payer sur leurs diverses rémunérations, indemnités de frais et autres indemnités de fonction ?

  • ldvcgpt le vendredi 5 juin 2015 à 11:30

    c'est quoi la définition de la fraude fiscale : c'est la limite de la ponction sur votre argent décidé par quelqu'un d'autre de vous (le fisc, les députés, l'état) et avec toutes les interprétations qui vous avec ... comme les juges "fiscaux" sont dans tous les pays payés par les états .......imaginez dans cinquante ans

  • ldvcgpt le vendredi 5 juin 2015 à 11:25

    bientot plus de monnaie, puis un ordinateur GEANT vérifiera que chaque citoyen ne dépense pas plus qu'il ne gagne......la science-fiction n'est plus de la fiction , c'est notre monde ! , l'argent au noir est un utile contrepouvoir à la vie chère (le cout de la vie avec "facture" étant effroyablement chère)