Fraude fiscale : l'étrange rapport sur les enquêtes de la DCRI

le
4
Un pseudo collectif d'agents du contre-espionnage aurait envoyé au groupe parlementaire sur l'exil fiscal à l'Assemblée un courrier non signé pour fustiger l'attentisme de leur direction sur la fraude.

C'est un document à prendre avec des pincettes. Le quotidien La Croix a révélé ce vendredi l'existence d'une sorte de note anonyme envoyée au groupe de travail de l'Assemblée nationale sur les exilés fiscaux dirigé par un député socialiste, Yann Galut. Cette note est présentée comme l'œuvre d'officiers de police de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Ce qui n'est nullement avéré.

Rédigé sur 14 pages, dans un style souvent télégraphique, ce «rapport» tient lieu de lettre de dénonciation contre la hiérarchie de la DCRI. Ses auteurs expliquent, en substance, que le contre-espionnage étoufferait les affaires financières en se gardant bien de transmettre à la justice ce qu'il sait. Mais avec quels éléments concrets à l'appui de ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • grokuik1 le vendredi 12 avr 2013 à 16:37

    TRANSPARENCE quand tu nous tiens !! N'est ce pas mes frères (FRANCS MACONS)

  • grokuik1 le vendredi 12 avr 2013 à 16:36

    helas comme toujours , aucune suite , comme EVA JOLY bouquins dénonçant les magouilles , mais jamais prise en compte , vaut mieux faire comme eux = faire de la politique à bon compte contribuables (se remplir les poches )

  • grokuik1 le vendredi 12 avr 2013 à 16:33

    DEJA LE GOUVERNEMENT ET SURTOUT DCRI DEVAIT FAIRE TRANSPARENCE !!!

  • grokuik1 le vendredi 12 avr 2013 à 16:32

    LIRE AUX EDITIONS SEUIL MARS 2012/ LIVRE ANTOINE PEILLON / ENQUETE AU COEUR DE L EVASION FISCALE / CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT A LA FRANCE //